Events

SOTC @ Glacier 3000 (Gstaad – CH) / Part.2

SOTC Private Event @ Glacier 3000 (Gstaad, CH) - M8TE

Nous sommes dimanche, nous avons rendez-vous à la station Glacier 3000 (Les Diablerets / Gstaad) , et je reviens de Genève où j’ai récupéré à l’aéroport deux amies artistes de Paris venues spécialement pour l’occasion (Merci la SNCF au passage, en grève pile ce jour m’obligeant à revenir spécialement de Montreux)
Il est 10H et nous venons d’arriver à l’Hôtel Central Residence de Leysins, à quelques minutes du lieu de prestation, où nous sommes accueillis de la meilleure des manières. Il y règne une ambiance « chalet alpin »  très cosy et la réception de l’hôtel et d’une gentillesse sans failles.
Après y avoir reçu les clés de nos chambres, on découvre la vue magnifique sur la vallée et les montagnes.

SOTC_Gstaad_M8TE_416_cb

Vue intérieure de la Chambre – Hôtel Central Résidence Leysins

 

SOTC_Gstaad_M8TE_400_cb

Vue du balcon de la chambre d’Hôtel – Hôtel Central Résidence Leysins

Nous sommes un peu en avance alors on profite de se poser pour boire un petit café sur la terrasse offrant la même vue splendide.
Il fait beau, une belle journée s’annonce.
Pas le temps de s’attarder néanmoins à contempler, car nous devons retrouver les collègues vidéaste et photographe de Genève spécialement venus pour cette journée.

L’arrivée à Glacier 3000

Il est 11H30, nous retrouvons Besi (le vidéaste) et Davide (photographe) au pied de la station de Glacier 3000 Gstaad / Les Diablerets. La montagne se dresse fièrement face à nous et la 1ère question qui me vient c’est « comment je vais monter tout le matériel là-haut ? »

Bien que tout soit organisé, arriver à l’heure en haut pour tout installer est ma principale préoccupation, même si on est en avance (on ne sait jamais !) … ça commence d’ailleurs: je demande les laisser-passer à l’accueil … personne n’est visiblement au courant 😀 (c’est pas faute d’avoir anticipé !)

Bon, après quelques négociations et explications sur notre venue, il est temps de commencer l’expédition.

SOTC_Gstaad_M8TE_415_cb

Besi & David avec le matériel M8TE

J’envoie les filles en éclaireur et je garde les costauds pour me donner un coup de main à sortir le matériel du camion et le déposer sur les transpalettes à disposition… sauf qu’à chaque étage son transpalette !
Il nous faut donc déposer la palette chaque fois pour, une fois arrivé, renvoyer le chariot vers son étage d’origine, puis prendre le nouveau à l’étage atteint pour reprendre la palette et avancer… c’est un peu comme un jeu de plateformes où tu dois récupérer la clé pour avancer sur l’autre niveau, et là la clé, c’est le transpalette 🙂

1ère ascension à 12H30 … :/ … oui parce qu’on ne monte pas quand on veut !

SOTC_Gstaad_M8TE_394_cb

L’ascension en télécabine – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_414_cb

La vue sur la vallée – Glacier 3000

La cabine nous offre une vue panoramique splendide et progresse lentement sur le cable qui peut soutenir le poids d’un chasse-neige ! Des blocs de béton au milieu stabilisent la cabine. C’est vraiment impressionnant. Arrivés ? non…seulement au 1er niveau de la remontée et des premières pistes, il faut continuer encore … changement de transpalette, manoeuvres dans les couloirs, on remonte dans le suivant, et 15mn plus tard, nous sommes enfin dans la cabine qui nous emmène au dernier étage !

SOTC_Gstaad_M8TE_412_cb

La 2nde étape de l’ascension – Glacier 3000

 

SOTC_Gstaad_M8TE_413_cb

L’arrivée en télécabine, avec le sponsor Tissot qui nous accueille tout en haut- Glacier 3000

L’arrivée au restaurant « le Botta »

Il est environ 13H30 une fois arrivés (l’avance n’en est jamais vraiment), et l’air de la montagne ça creuse. Nous rejoignons les filles et mangeons dans le restaurant d’altitude le Botta qui offre une vue encore plus incroyable (et je vous le conseille vivement d’ailleurs car on y mange très bien)

SOTC_Gstaad_M8TE_407_cb

Restaurant Le Botta – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_417_cb

Restaurant Le Botta – Glacier 3000 / © Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_408_cb

Vue du Restaurant Le Botta – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_409_cb

Vue du Restaurant Le Botta – Glacier 3000

Le site est totalement spectaculaire et mérite son ascension. Petite vidéo de présentation:

J’ai calé le matériel dans un coin mais il gêne le passage … obligé de le redescendre d’un étage vers les cuisines en attendant.
Le restaurant où nous mangeons est l’endroit où se déroule la prestation, mais il doit être vidé pour accueillir les artistes et les 120 invités (nos amis indiens) qui vont arriver sur le site d’une minute à l’autre.
Certains clients mangeant encore, on en profite pour aller faire un tour sur l’attraction phare de la station: le Peak Walk by Tissot, qui est ni plus ni moins qu’un pont en métal suspendu entre 2 pics de montagne, mais offrant une vue panoramique hallucinante sur la vallée et plusieurs villages.

SOTC_Gstaad_M8TE_401_cb

Le Peak Walk by Tissot – Glacier 3000

On pensait avoir eu la meilleure vue jusqu’à présent, mais là c’est l’extase ! Cette vue est tout bonnement inimaginable tant qu’on y est pas allé soi-même, malgré la webcam du site (pas souvent représentative et dépendant malheureusement de la météo), ou les nombreuses vidéos et photos que l’on peut trouver sur le net.

Petit aperçu en vidéo:

SOTC_Gstaad_M8TE_418_cb

La photo obligatoire sur le Peak Walk pour marquer l’histoire – Glacier 3000

J’ai le vertige, je me risque à avancer, et je le fais ….pendant 5m (ouais bon il y a du vent un peu quand même, ça bouge et en tant que prestataire, je suis de nouveau saisi par l’appel de ma conscience professionnelle qui me dit que j’ai tout de même un travail à assurer !) #çamarrangebien

De retour dans la salle de restaurant, presque vide, je vais rechercher le matériel et commence alors l’installation, entre 2 aspirateurs.
Les danseuses elles se préparent dans le canapé ( et dans les toilettes n’ayant pas d’autres loges à disposition… c’est ça la vie d’artiste) tandis que le photographe et le vidéaste partent en mission pour accompagner nos amis indiens sur les différentes activités: tunnel de glace, snowtruck, chiens de traineau, luge, marche sur le peakwalk … le tout en ballade dans les remontées mécaniques.

(Le vent empêche malheureusement Besi de sortir le drone prévu à l’origine pour les prises de vues en hauteur, mais les plans vont tout de même se révéler magnifiques ! )

SOTC_Gstaad_M8TE_352_cb

Les chiens de traineau impatients de partir – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_303_cb

La promenade en chiens de traineau – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_371_cb

La ballade en « Snow Truck » – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_389_cb

Les remontées mécaniques – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_266_cb

La descente en luge – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_267_cb

La chute en luge – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_385_cb

Le Tunnel de Glace – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_275_cb

La bataille de boules de neige improvisée – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_243_cb

Pause selfie des invités à 3000m d’altitude – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_283_cb

Des indiens heureux – Glacier 3000

Côté restaurant, ça avance, et comme le show est prévu de se dérouler de 18H jusqu’à 19H … je suis dans les temps … sauf qu’ à 16H00 certaines personnes commencent à faire leur apparition !
J’explique au responsable du groupe SOTC que nous aimerions finir d’installer confortablement et les artistes de se préparer tranquillement…lui m’explique qu’il va faire son possible mais que, faisant un peu froid à l’extérieur et vu surtout que le vent souffle de plus en plus, leurs clients vont commencer à rentrer !!!
??? WTF ??? euh non … ça va pas être trop possible … (quand je vous disais qu’on anticipe jamais trop et qu’il faut toujours s’adapter)

Evidemment j’explique la situation aux artistes en train de se maquiller, et qui paniquent aussi un peu en voyant arriver les 1ères personnes dans un bazar monstre, entre produits de beauté, costumes, et housses de matériel, mais je les prépare psychologiquement au fait qu’il faudra certainement avancer la prestation…
et bien sûr quelques minutes après, le responsable vient me voir et me demande d’avancer la prestation d’1H 😀 … (bon se tenir au programme c’est pas vraiment une spécialité indienne, mais j’avais cru comprendre que ça pourrait de nouveau arriver. Heureusement encore une fois, j’avais anticipé)

J’en discute avec les filles (presque opérationnelles), on se met d’accord sur l’avancée du spectacle et l’on ferme les rideaux du restaurant pour une meilleure immersion, cachant au final la splendide vue.

SOTC_Gstaad_M8TE_100_cb

Le DJ SOTC aux platines avant le début du spectacle – Glacier 3000

Mon confrère DJ indien reprend les platines, puis un discours de remerciement auprès de Savex Technologies (les invités du week-end) a lieu ainsi qu’une photo officielle.
Tout le monde est enfin présent, on va pouvoir lancer le show. Paris s’invite à Gstaad.

SOTC_Gstaad_M8TE_217_cb

La photo de groupe de Savex Technologies (…ça en fait du monde) – Glacier 3000

Le cabaret spectacle

Maud’Amour ouvre le bal en présentation du show. Artiste burlesque bien connue des cabarets parisiens, elle officiera prochainement au sein des célèbres Folies Bergères.

SOTC_Gstaad_M8TE_189_cb

Maud’Amour, en Marylin sexy, accueille nos invités – Glacier 300

Après un discours d’introduction tout en anglais svp, c’est Mamzelle Viviane qui rentre en scène toute de noir et rouge vêtue… enfin pas pour longtemps !
Le show se veut distingué et sobre, mais le principe du burlesque est d’y ajouter régulièrement une touche de glamour qui en arrive bien souvent à un effeuillage (comprenez par là un strip-tease)

SOTC_Gstaad_M8TE_179_cb

Mam’zelle Viviane captive l’attention de l’assistance – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_175_cb

L’effeuillage burlesque, un art ancestral – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_174_cb

Même à 3000m d’altitude, il fait très chaud – Glacier 3000

Le numéro se terminera en string et nippies (si comme moi vous ne connaissiez pas le nom de ces petits cache-tétons à pompons typiques de l’univers burlesque, maintenant vous savez) avec un petit mouvement de « twirl tassle » (l’art de faire tourner ces mêmes pompons en secouant ses seins) …on en apprend des choses sur ce blog hein ?

ça c’est cadeau ! 

Bon… rien de vulgaire là dedans, tout est savamment dosé entre numéros de music-hall, chant, et présentations pour ne pas sombrer du côté obscur.
Le public lui est ravi. Maud’amour revient alors dans un numéro du même type façon Marylin Monroe « rose bonbon » et joue avec ses plumes d’autruche pour cacher des parties de son corps avec grâce.

SOTC_Gstaad_M8TE_163_cb

Le glamour de Maud’Amour – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_156_cb

Son truc en plumes – Glacier 3000

L’ambiance cabaret parisien est bien là même si techniquement et logistiquement parlant je me trouve tout de même un peu limité sur cette prestation pour habiller le lieu comme il l’aurait fallu (manque d’espace avec 120 chaises occupant plus de la moitié de la salle, sans compter les tables dédiées aux buffets) et en plein jour (malgré les stores qui ne seront pas suffisants pour faire ressortir la chaleur colorée des lumières, nécessaire à l’ambiance cosy d’un cabaret)

Mamzelle Viviane revient ensuite pour un 3ème numéro avant la pause, et cette fois-ci, plante la tour Eiffel à 3000m d’altitude.
Dans une ambiance béret / baguette avec une robe bleu-blanc-rouge, elle raconte une histoire durant laquelle elle assène des coups de baguette sur la tête des invités les moins attentifs.

SOTC_Gstaad_M8TE_131_cb

Une audience délicieusement sous le charme – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_137_cb

Une Mam’zelle Viviane très parisienne – Glacier 3000

L’ambiance est bon-enfant et s’en suit une initiation au french cancan avec des volontaires désignés d’office ! (comprenez par là que bien qu’ils aient eu un avant-goût à Montreux, nos amis indiens ne sont pas spécialement volontaires mais une fois pris par la main, jouent volontiers le jeu)
Mamzelle Viviane décompose alors les différents mouvements de la chorégraphie, et j’envoie la musique pour que les apprentis danseurs puissent les reproduire !
Le moment est drôle, on rigole beaucoup, ça ne ressemble pas à grand chose mais ça en fait le charme.

SOTC_Gstaad_M8TE_132_cb

Un cours de french cancan épicé – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_113_cb

Le burlesque c’est aussi cette touche d’humour lors des spectacles – Glacier 3000

SOTC_Gstaad_M8TE_103_cb

Plus difficile à reproduire pour nos apprentis danseurs… – Glacier 3000

Pause de 15mn (demandée 15mn avant …normal, ) afin que les invités puissent se restaurer et boire un verre avant le second acte.
Je commence à sentir l’impatience et la fatigue des invités de ce long week-end (et la mienne) et je me dis que la seconde partie risque de faire un peu longuet.
Repartis pour 30mn, l’attention de l’audience retombe progressivement quand ils comprennent que les artistes sont toujours les mêmes bien que les costumes et les numéros changent, alternant effeuillage, chant, imitation …
(Bon, clairement le format choisi était sans doute un peu trop long après toutes ces activités, mais il faut tout de même finir la prestation). Les filles donnent tout, on finit en musique !

Petit résumé en images des derniers tableaux …

SOTC_Gstaad_M8TE_096_cb SOTC_Gstaad_M8TE_003_cb SOTC_Gstaad_M8TE_016_cb SOTC_Gstaad_M8TE_023_cb SOTC_Gstaad_M8TE_026_cb SOTC_Gstaad_M8TE_034_cb SOTC_Gstaad_M8TE_036_cb SOTC_Gstaad_M8TE_040_cb SOTC_Gstaad_M8TE_041_cb SOTC_Gstaad_M8TE_059_cb SOTC_Gstaad_M8TE_080_cb SOTC_Gstaad_M8TE_087_cb

Sitôt le dernier numéro terminé et quelques remerciements en personne de la part des clients pour l’animation globale de ce week-end et mon travail (ça fait toujours plaisir), la salle se vide rapidement alors qu’un dîner-buffet est servi à l’étage dessous. Le repas est court: il leur faut repartir avec la dernière descente de cabine pour le public.

Il est de nouveau temps de pour moi de ranger le matériel. Besi et Davide, venant de terminer leur mission, en profitent pour redescendre au pied de la montagne avec eux, et de mon côté, la météo se dégradant, il me faut accélérer le rangement.
(On nous explique qu’il est déjà arrivé à plusieurs reprises qu’en raison du vent qui balaie les flancs de montagne, et par conséquent les cabines, certains ont du dormir sur place pour raisons de sécurité) …ne souhaitant pas passer ma nuit à 3000m, je me dépêche ! Le vent lui affiche des rafales de 90-100Km/H…c’est limite !
La journée sportive continue, encore une fois c’est contre la montre que je me bats, et je dois tout remettre sur le transpalette avant de redescendre de 2 étages (par l’ascenseur 😉 ) pour accéder à la cabine.
La sortie dehors est vivifiante: on sent bien le vent, et le froid tombé en même temps que la nuit.
On attend toutes les équipes du restaurant ainsi que les équipes techniques des pistes, et nous descendons à une trentaine de personnes.

The End …

Fini ?
Non … toujours pas… après 2 autres manoeuvres et changement de transpalette, il reste une dernière étape: tout ranger dans le camion !
J’avoue franchement qu’il y a des moments où j’envisage de prendre un aide-technicien avec moi… c’est près d’une tonne de matériel chaque fois et physiquement ça tire un peu, et moralement parfois aussi en fin de journée !
On salue tout le monde, après avoir passé une journée éprouvante mais néanmoins exceptionnelle et remplie de magnifiques souvenirs, et nous repartons vers l’hôtel dans la M8TEMobile.
Bon, par contre on a faim ! très faim même !… et à 22H00 après toutes ces aventures, de plus dans une station de montagne pas hyper fréquentée, qui plus est à la fin de la saison de ski, on minimise nos chances de trouver un restaurant d’ouvert.
Et c’est là finalement qu’on se dit que la vie est fantastique ! Quelques centaines de mètres avant d’arriver à l’hôtel, on voit de la lumière en passant devant un resto: je tente alors et pars demander s’ils servent toujours …. roulement de tambour … c’est oui !

Restaurant_QG_Leysins

Le Restaurant QG, à Leysins, un lieu aussi convivial qu’atypique / © José Crespo

Ok, j’aurais du arrêter de vous raconter nos aventures, la prestation étant finie, mais ça aussi ça fait partie de l’expédition, et arriver dans ce restaurant, à 22H00 qui ressemble à un restaurant de montagne, qui passe du reggae, qui propose aussi bien de la cuisine créole que des nems asiatiques ou des burgers, je peux vous dire que ça vous met direct dans l’ambiance !

Pour finir, on s’est fait remarqué (bon ok c’était pas difficile il n’y avait que nous) mais le patron, après avoir souhaité ma carte de visite pour d’éventuels futurs événements, a payé un délicieux shot de rhum arrangé, parfait avant de dormir ! C’était improbable, irrationnel, mais c’était vraiment sympa car l’accueil était extraordinaire alors si jamais vous vous « perdez » à Leysins, allez faire un tour au QG Restaurant, et venez de ma part ! vous aurez un petit verre en souvenir 🙂

ça y est c’est fini ? oui… enfin presque mais il faut s’arrêter à un moment. Je vous passerai donc la nuit d’hôtel avec le lever à 8H pour pouvoir ramener les platines louées pour le week-end en passant par le col des Montets menant à Chamonix, et l’arrivée à l’aéroport pour ramener les artistes le lundi matin, soit une autre expédition de 3H, mais qui s’achève sur un sentiment agréable: celui d’avoir réalisé un week-end de prestations de qualité, avec un nouveau client ravi, et des artistes satisfaits de leurs prestations et de l’organisation.

…the job is done !

Vous avez manqué le 1er épisode de notre événement pour SOTC à Montreux ? Cliquez sur ce lien

Résumé en images:

Remerciements:

  • Merci à Anne de Glacier 3000 pour la recommandation et Gabriel du Botta et son équipe pour l’accueil au restaurant
  • Merci à SOTC pour leur confiance
  • Merci à la team M8TE sur cet événement: Maud’Amour, Mamzelle Viviane, Davide et Besi
  • Merci à celle qui me supporte dans l’ombre pour son aide précieuse.

Organisation / Technique:  DJ MONTREUX / M8TE
DJ: Ice-Beg
Artistes: Maud’AmourMamzelle Viviane
Caméraman: Besi
Photographe: Davide Caruso
Besoin de nous pour vos événements ? Contactez l’agence M8TE

Keywords: DJ Montreux, Glacier 3000, Gstaad, Restaurant Le Botta, Corporate Event Gstaad, Private Event Gstaad, Station de Ski, Les Diablerets

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply