Events

EBACE 2018 @ Hôtel Métropole 5* (Genève – CH)

Ebace 2018

Pour la 2ème année consécutive, je suis contacté pour mixer pour l’ EBACE (the « European Business Aviation Convention & Exhibition ») qui est l’un des rares salons internationaux dédié à l’aviation privé (jets, hélicoptères, transports aériens VIP …) se déroulant sur l’aéroport de Genève.

Côtoyé par des business-men désireux de voyager rapidement d’un endroit à un autre mais également par des pilotes, contrôleurs aériens, ou société de transports privés, l’EBACE est un microcosme qui bénéficie néanmoins d’une grande popularité et déplace de nombreux chefs d’entreprises du monde entier désireux de vanter les mérites de leur flotte et les atouts et nouveautés technologiques de leurs appareils.

Pour l’occasion, la société Click Aviation (Dubaï) organise chaque année un événement afin d’entretenir le networking entre professionnels et après avoir réalisé la précédente édition au Kempinski de Genève, c’est au tour d’un nouvel hôtel 5* de nous ouvrir ses portes pour leur soirée officielle.

Résumé de l’année précédente (EBACE 2017) :

Le Cadre

DJ Genève - Le Métropole Hôtel

La devanture de l’un des hôtels emblématiques de Genève: le Métropole

 

DJ Genève - Vue sur le Métropole Hôtel

Les auvents rouges marquent les fenêtres de la salle où se tient l’événement

L’Hôtel Métropole, crée en 1854 est l’un des plus anciens établissements de luxe de Genève et bien que je sois passé devant des centaines de fois, je n’avais encore jamais eu l’occasion d’y réaliser un événement.

Celui-ci comporte 111 chambres et 16 suites et accueille régulièrement des stars internationales, notamment sportives, telles que les joueurs de tennis du Tournoi Geneva Open Eric Sturdza et bénéficie d’un emplacement incroyable sur la rue du Rhône, à quelques mètres seulement de la célèbre  horloge fleurie, et bien évidemment du lac.

Après un entretien sur place quelques semaines au préalable, entre l’organisateur de la partie artistique, moi-même (devant réaliser la partie technique son et lumière ainsi que l’animation musicale de la soirée), et Aurélie, responsable des événements du lieu. Nous décidons de mettre en place une configuration sur le toit de l’établissement avec d’un côté une partie concert lounge et de l’autre une partie cabaret spectacle.

DJ Genève - Repérage sur le toit du Métropole Hôtel

La terrasse du ‘Met Lounge’ lors du repérage …en hiver

 

DJ Genève - Autre vue sur la terrasse du 'Met Lounge', sur le toit de l'hôtel Métropole à Genève

Autre vue de la terrasse du ‘Met Lounge’ lors du repérage

Ce rooftop, appelé « Met Roof » ou plus simplement le « Met » offre une vue splendide sur Genève, le lac Léman, le jet d’eau et la roue foraine qui prend place chaque année juste en face au jardin anglais. L’endroit offre, selon moi, la plus belle vue de Genève en terrasse.

Connaissant la météo capricieuse, j’alerte l’organisateur qu’il serait judicieux de préparer un plan B au rez de chaussée en cas de pluie.
Après un repérage rapide en raison du vent glacial, nous descendons 5 étages plus bas, dans le couloir principal de l’hôtel où 3 salles indépendantes servant pour les nombreux séminaires peuvent être converties en une grande salle en L pour les événements, ou 2 salles contigües. C’est là que nous prévoyons un éventuel repli en cas de pluie.

EBACE, J-1

Ayant un rendez-vous sur Genève pour rencontrer une artiste, je lui donne rendez-vous au Met Roof pour pouvoir profiter de la vue et du beau soleil, et aussi demander auprès de l’accueil les conditions de déchargement du matériel.

Le temps est magnifique, la vue est sensationnelle et évidemment, je me réjouis d’avance de jouer sur cette terrasse le lendemain.
J’en profite pour effectuer les derniers repérages techniques (vu que la terrasse n’était pas totalement terminée la dernière fois, et celle-ci a bien changé), et suis fin prêt pour l’événement.

DJ Genève - Terrasse du 'Met Lounge' située sur le toit du Métropole Hôtel

La terrasse du ‘Met Lounge’ , lors de son ouverture au public

 

DJ Genève - La vue panoramique depuis la terrasse du Métropole Hôtel

La terrasse du ‘Met’ offre une vue panoramique splendide sur Genève et le jardin anglais

 

DJ Genève - Vue sur le jet d'eau de Genève, depuis la terrasse du Métropole Hôtel

La terrasse du ‘Met’ en met plein la vue en mode cocktail

 

EBACE – Edition 2018

Il est 14H00, j’arrive à l’hôtel devant lequel je me gare, et où l’on m’explique qu’il faut éviter de dépasser 20mn de stationnement sous peine d’être verbalisé ! (ça met dans l’ambiance)… je viens de m’apercevoir aussi que j’ai oublié mon disque dur dans ma valise resté à l’appart #stresssupplémentaire… je suis seul, le portier lui aussi et donc personne pour me donner un coup de main.
Je dois donc décharger seul les caisses du véhicule, les ramener dans le hall de l’hôtel en évitant de faire mon clochard en posant des caisses de partout et de gêner les clients, le temps de gravir les quelques marches qui me séparent de l’étage (qui, pour l’hôtel, correspond au rez-de-chaussée). Le rythme est soutenu, il fait lourd, je transpire, et je mets 30mn finalement à tout sortir (au moment où je vous écris, je n’ai toujours pas reçu d’amendes…mais sait-on jamais)

DJ Genève - Détail du couloir du Salon Berlioz au Métropole Hôtel de Genève

Le couloir du salon Berlioz à l’hôtel Métropole

Le matériel est enfin stocké dans le salon « Berlioz », mais la salle qui venait d’accueillir un séminaire n’est pas encore prête :/
Je dois donc attendre et tente de me renseigner auprès de l’hôtel pour savoir quelles sont les dernières conditions de l’événement: Est-ce qu’on va le faire en haut ? est-ce qu’on fait tout en bas ? Le beau temps va-t-il tenir ?
Je rencontre enfin Aurélie qui me dit que la décision finale sera prise à 17H, soit 2H avant l’arrivée des invités #suspense

Quoiqu’il en soit, je dois attaquer l’installation en bas, et c’est parti pour un montage classique. Je commence par la table DJ, puis les enceintes en façade, et une fois la scène installée par l’équipe de l’hôtel, termine avec le câblage.

Un système Bose ingénieux et d’excellente qualité est en place dans les salles et peut être réglé indépendamment (pour chaque salle, ou sur les 3) et l’avantage c’est que la salle bénéficie de nombreuses trappes au sol, camouflées dans la moquette, avec prises, et patchs audio (RCA / XLR / MIC) idéal pour brancher de façon discrète les tables et appareils (aucune prise sur les murs… j’aime beaucoup ce système car c’est très esthétique et très pratique), et surtout ça m’évite de rajouter des enceintes en fond et de tirer de nouveau des câbles.

Après quelques tests et un passage dans la cuisine pour modifier la source des amplis et pouvoir faire ressortir le son à la fois sur mon système son ET sur mes enceintes de façade (grâce à mon splitter / zoner Berhinger Ultralink Pro MX 882), le son est prêt.

Il ne me reste plus qu’a installer les colonnes lumineuses et le projecteur multicolore à leds Stairville pour éclairer la scène.

Je galère toujours avec mes Par Wifly ADJ Element Hex (voir ici) et cela fait 2jours que j’essaie de comprendre l’adressage DMX sans fil et les réglages nécessaires (chacun son truc mais moi et le DMX ça fait deux…j’ai l’impression de retourner en classe de maths quand je dois décrypter les manuels et ça me saoûle vraiment) …cela étant j’ai progressé et compris pas mal de choses, mais impossible de les faire fonctionner malgré le profil récupéré sur le site, l’adressage DMX, la chaine choisie etc…ça me stresse toujours autant et le temps passe.

16H00, l’organisateur arrive (avec 2H de retard), se confondant en excuses car il était parti chercher la chanteuse de la soirée à son arrivée à l’aéroport depuis Paris, et l’emmener à l’hôtel (…il était sensé me donner un coup de main pour enlever le matériel du véhicule mais bon j’avais déjà géré, heureusement :))

Je prends auprès de lui les dernières infos: a priori, le temps se gâte et on ne sera pas en mesure de faire sur le toit la 1ère partie de la soirée …mais on doit attendre 17H pour avoir confirmation.

16H30: il me dit que ma copine Stacey King (The Voice / Comédie Musicale Priscilla Folle du Désert) est en haut pour répéter avec Pat (un super pianiste avec qui j’ai déjà eu l’occasion de collaborer) et Moussa, un guitariste que je connaissais pas mais qui envoie bien. Je passe faire un coucou, ils sont en train de faire le soundcheck…je ne veux pas déranger, je redescends.

17H00 : l’info est donnée, la météo est menaçante, et toutes les manifestations sur le toit sont annulées. (Une pensée pour le trio là-haut qui a tout installé #viedartiste)

De mon côté je finis l’installation et les derniers détails techniques (test micro, répartition du volume dans la salle entre les enceintes de façade et celles intégrées sur les murs, rangement des câbles ….) et j’accélère parce que j’ai pris un peu de retard.

17H45: j’ai terminé la technique, et le temps se maintenant a peu près, j’apprends qu’on va peut-être tenter l’apéro sur le toit (c’est ça le vrai visage des coulisses de l’événementiel). Je monte en vitesse poser le mac avec mon nouveau DDJ-SB3 (petit contrôleur Pioneer qui me permet d’avoir un petit setup dans les endroits où je n’ai pas beaucoup d’espace), et je fonce pour repartir prendre le disque dur que j’ai oublié et qui contient toute ma musique. Cela fait 2H que j’ai dépassé l’horaire de stationnement, je pense que je vais recevoir un petit courrier dans pas longtemps, mais pas le choix, ceux qui connaissent Genève savent que c’est impossible de se garer dans les parages.

Genève en sortie de travail, c’est un peu le chaos, la situation est un peu compliquée. J’ai 18KM à faire et je mets 35mn …j’en profite pour faire une douche, me changer (top chrono) récupérer le disque dur et 15mn plus tard je repars dans l’autre sens.

5mn a peine après être parti, j’envoie un message à l’organisateur pour lui dire que s’il pleut de nouveau, il faut penser à couvrir le Mac et le contrôleur restés sur le toit…et bien sur 5mn plus tard c’est la douche ! il me prévient qu’il a tout débranché et tout rapatrié en bas #soulagé.

Notre cocktail sur les toits est définitivement mort… dommage, je n’aurais pas encore le plaisir de jouer sur cette terrasse, mais c’est un mal pour un bien: on va pouvoir se concentrer sur l’événement intérieur.

19H15 : 15mn de retard, (merci les bouchons) j’arrive et seulement 5 personnes sont présentes dans la salle #soulagé, dont l’un des clients qui me demande de mettre un fond lounge alors que je dois en même temps faire le soundcheck de la chanteuse et préparer quelques tracks des différentes animations prévues (c’est tout du last minute mais encore une fois, je gère)

En même temps je constate que Pat (le pianiste) est en train d’installer la config concert sur la scène (la même qu’ils venaient d’installer sur le toit 2H auparavant) …le concert de Stacey aura bien lieu, mais à l’intérieur cette fois-ci. C’est finalement lui qui va lancer la soirée avec son soundcheck puis l’arrivée de Stacey.

Je pose les dernières lights sans fils dans la salle… j’ai finalement tout fait dans les temps avant que les invités arrivent (ceux qui pensent que les DJ sont de simples glandeurs tournant des boutons derrière des platines, j’espère qu’à la lecture des articles de ce blog vous comprendrez un peu les courses contre la montre que l’on fait chaque fois …enfin pour ceux qui, comme moi, gèrent également d’autres aspects que la musique seule)

DJ Genève - La mise en lumière de la salle du Métropole Hôtel pour la soirée EBACE de Click Aviation

La mise en lumière de la salle lors de la soirée EBACE

 

19H30: Stacey accueille les invités en musique. Une cinquantaine de personnes sont présentes et la salle continue de se remplir progressivement. L’ambiance est calme, très « cocktail lounge » et je peux enfin en profiter pour souffler….enfin non pas vraiment … j’essaie de régler cette histoire de DMX sans fils …(je ne lâche jamais !)

DJ Genève - Stacey King, chanteuse Soul / Jazz lors du cocktail de l'EBACE pour Click Aviation

Stacey King, chanteuse, est venue interpréter des titres lors du cocktail

 

20H30: Hourra, j’ai enfin trouvé LE truc qui m’empêchait d’allumer mes Pars ! Un problème DMX ? noooooon ….un problème d’adressage de chaîne ? nooooooon …mais quoi me direz vous ? …Astuce pour tous: ne jamais oublier de monter le dimmer sur la table 😀 (je me rappelle lors d’une de mes premières soirées il y a plus de 20ans, j’avais un problème d’ampli qui ne fonctionnait pas…j’avais tout regardé, les volumes, la connexion des cables aux enceintes, le fusible de l’ampli … en fait j’avais juste oublié de le brancher !!!) …bref, tout ça pour dire qu’il est toujours important de vérifier tout, même les choses les plus basiques 🙂 #lafatiguenaidejamais

J’en profite pour installer les pars qui fonctionnent donc parfaitement, Stacey enchaîne les titres connus et repris à sa façon (dont un original mélange de Stardust – Music Sounds Better with You et Rihanna – Wild Thought) puis elle en profite pour remercier l’assistance dans une salle bondée cette fois-ci.

Les choses sérieuses peuvent commencer !

Je reprends alors les platines pour ambiancer l’assistance sur des morceaux funky (l’une de mes spécialités) et monte le volume pour les préparer psychologiquement à la suite de la soirée.

 « Ladies & Gentlemen, Welcome to Cabaret » 

21H00: … La voix grave de l’organisateur résonne dans les haut-parleurs précédée de trois petits sons de cloches qui annoncent le spectacle à venir !

Un 1er numéro ouvre le bal avec une charmante danseuse orientale en costume munie d’ailes dorées qu’elle fait virevolter, puis dans une 2ème partie, propose dans le même numéro une partie dédiée à la danse avec un cimeterre sur la tête (qui est un sabre avec une large larme recourbée) …très sympa. L’assistance est sous le charme et les rythmes orientaux commencent à se faire déhancher les gens.

DJ Genève - Numéro de danse orientale au Métropole Hôtel de Genève

La danse orientale, charnelle et envoûtante

 

DJ Genève - Danse Orientale lors de la soirée officielle de l'Ebace 2018

La danse orientale, avec un cimeterre sur la tête, c’est tout de suite moins facile

Un second numéro prend la suite avec la chanteuse parisienne Laurine  sur une reprise de Rag’n Bone Man – I’m Only Human et une jolie chorégraphie …le moins qu’on puisse dire, c’est que la demoiselle a du coffre et envoie !

Entre chaque numéro je pose quelques tracks histoire de maintenir un rythme soutenu et continuer à faire monter l’ambiance tout en faisant le lien musical entre les tableaux (pour préparer le prochain morceau et assurer une continuité sur le précédent) sans passer du coq à l’âne. Tout coule de source, mais certains tableaux sont inversés, afin de laisser se préparer les intervenants qui reviennent.

S’en suivent plusieurs autres numéros, dont notamment une chorégraphie de flamenco et castagnettes par le superbe et très chic José Candela qui m’a fait très forte impression ainsi qu’aux spectateurs totalement subjugués par son art et son charisme, puis un numéro de danse brésilienne avec une plantureuse danseuse de Rio de Janeiro à la plastique généreuse et aux déhanchés de samba hypnotiques, un numéro de cabaret « Moulin Rouge » chanté par Laurine dans l’esprit du clip « Lady Marmalade » (pour les plus anciens qui se rappellent 😉 suivi d’une très dynamique et enjouée démonstration de salsa pour finir enfin avec le retour de Laurine et de tous les danseurs présents ce soir là pour une « Last Dance » de Donna Summer dans une ambiance vraiment festive lançant la soirée dansante … ou dumoins presque !

23H30 : le responsable de salle m’annonce qu’il va falloir arrêter à Minuit (ah bon ?) mais je le renvoie vers l’organisateur. Je n’ai jamais compris pourquoi on vient toujours voir le DJ comme si c’était lui qui gérait tous les aspects de l’organisation. Ok c’est lui qui a le bouton sur la musique et le volume, mais il n’est pas (toujours) le « chef d’orchestre ».

Conseil > toujours re-diriger les personnes qui viennent vous donner des consignes vers les personnes qui organisent afin de ne jamais créer de situation conflictuelle, d’une part car nous ne sommes pas toujours au courant des deals réalisés entre l’organisateur, l’hôte (le lieu où se déroule l’événement) et le client qui reste seul décideur en fonction de son budget (s’il veut par exemple louer la salle une heure de plus) mais aussi des conditions imposées par le lieu (restriction sonore en raison de la législation, du voisinage, ou des clients de l’hôtel …salle à préparer pour le lendemain matin etc…)

Les numéros de cabaret ayant un peu trop tiré en longueur, il me reste donc moins de 20mn pour faire danser alors que les gens étaient bien dans le « mood » pour faire la fête (pour pas dire très chauds) …mais malheureusement je n’ai pas d’autres possibilités que de me plier aux règles du lieu et de finir à l’heure indiquée.

A la dernière musique, la frustration se lit sur les visages qui me regardent en me suppliant « ONE MORE » avec les yeux… mais je suis obligé de couper. On viendra d’ailleurs me voir pour me dire que l’année prochaine, il serait bien de diminuer la partie spectacle et d’allonger la partie dansante (pour info, l’année d’avant, j’avais du rajouter 1H supplémentaire tellement ils avaient aimé et la soirée avait été un énorme succès…n’étant pas contraints par les horaires). Moi aussi je suis frustré de ne pas pouvoir envoyer davantage, mais il faut respecter les règles, et de nouveau il faut tout des-installer.

Il est 00H15 quand je coupe la musique, le temps que les invités se dirigent progressivement vers la sortie, et je commence à ranger, de nouveau (seul), et comme vous l’aurez lu, la journée à été soutenue (vous l’aurez aussi compris au travers de cet article, pas des masses de temps de faire des photos et vidéos étant un peu pris tout cette journée)
Le temps d’aller rechercher le véhicule parqué non loin de là et de le remplir du matériel enfin rangé, il est 02H30 du matin et je suis lessivé.

Une belle journée dans un nouveau lieu de rêve s’achève, un nouveau 5* s’ajoute au palmarès déjà bien fourni, et surtout des nouveaux contacts dans un lieu avec qui j’espère de nouveau collaborer dans le futur.

the job is done ! 

Résumé en images:

Remerciements:

  • Merci à Aurélie du Métropole pour son accueil ainsi que l’équipe technique et hôtelière, efficace et sympathique.
  • Merci à l’organisation et aux artistes dont ma copine Stacey King (toujours un plaisir de travailler ensemble)
  • Merci à Click Aviation pour leur confiance et leur sens festif, toujours un plaisir de collaborer pour eux.

Organisation: Privée / Click Aviation
Technique:  DJ GENEVE / M8TE
DJ: Ice-Beg
Chanteuses: Stacey King, Laurine

Besoin de nous pour vos événements ? Contactez l’agence M8TE / DJ GENEVE

Keywords: DJ à Genève, DJ d’entreprise à Genève, DJ Métropole Genève, Corporate party Genève, Private event Genève, DJ EBACE, DJ Click Aviation, DJ Metropole Geneva

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply