Artistes Interview

Mr Pavula – Saxophoniste (Marrakech / Val d’Isère …)

M8TE - Musicien -Saxophoniste - Flutiste

(VOIR LA FICHE ARTISTIQUE SUR LE SITE DE L’AGENCE M8TE)

Il est l’un des artistes M8TE les plus actifs tant son instrument de prédilection, le saxophone est l’un des plus demandés.
De Montpellier à Marrakech, de Genève à Val d’Isère .. que ce soit en clubs, en événements privés luxe ou d’entreprises, lors de mariages ou de concerts avec ses groupes, une chose est sûre, c’est qu’il ne manque pas d’air !
Découvrez dans cette 1ère interview M8TE, tout ce qu’il faut savoir du prolifique « Mr Pavula » et de ses nombreux projets.

IB▸ Hello Mister Pavula ! Peux-tu nous parler de toi, te présenter et nous raconter ton parcours ?

MP – Salut Cédric,
Alors j’ai toujours aimé le saxophone. Ma soeur en écoutait beaucoup, et à 4 ans j’ai pu découvrir cet instrument en live … c’était LA révélation, mon choix était fait !
J’aime tous les instruments de musique mais le saxophone avant les autres. On le cite souvent comme l’instrument se rapprochant le plus de la voix humaine.

Mon parcours, sans trop rentrer dans le détail, a commencé en classique et s’est ensuite dirigé vers le Jazz.
J’ai suivi tous les cours possibles au conservatoire, même en auditeur libre pour certains et suis allé m’inspirer lors de mon temps libre en allant regarder d’autres disciplines (art dramatique, danse …), ce qui m’a permis d’élargir mes horizons.
Après mes études, je me suis ouvert à tous les genres de musiques possibles.

Mr Pavula, créateur d’ambiances.

Pourquoi MR.Pavula?
Et bien déja parce que c’est mon nom 🙂
Plus sérieusement, il m’a été demandé à une époque de me trouver « un nom de scène ».
J’ai donc choisi mon nom de famille qui était suffisamment « original » pour que je n’aie pas à en inventer un … quant à la mention « Mr » c’est pour « Mister », parce que je côtoyais un publique majoritairement non-francophone.

▸ Tu es originaire du sud de la France, de Montpellier plus précisément.
Quel est ton avis sur la scène locale et les événements organisés là-bas ?

Je suis originaire du 93 en fait, mais j’ai parcouru la France… la région rouennaise,  parisienne, toulousaine, lyonnaise, le sud de France (sans parler des lieux et pays étrangers que mon métier m’offre la chance de découvrir sans cesse), et mes valises se sont posées à Montpellier.
La scène locale montpelliéraine est très branchée « musiques actuelles », il y a pas mal d’associations qui y travaillent, et des festivals en tous genres aussi se développent, ce qui est bon signe. La région est très active culturellement et est souvent mise en avant.
C’est une ville en pleine expansion.

Mr Pavula, et son meilleur allié: le Saxophone en configuration « club »

▸ Qu’est ce qui, selon toi, permet de te distinguer des autres saxophonistes ? Tu joues aussi de la flute traversière, peux-tu nous en parler ?

Ce qui pourrait me distinguer ?
Je dirais mon jeu, inspiré du jazz bop et de la variété tout en y mêlant des subtilités classiques.
Ma capacité aussi à jouer sur tous les styles qu’on me propose en m’adaptant en temps réel sans savoir quel titre sera joué ensuite.
De ce fait, le show est toujours différent et adapté à la situation, et ça apporte de la fraicheur, de l’authenticité.
De la même manière, ma gestuelle n’est pas une chorégraphie démonstrative toujours identique. Elle évolue selon ce que je suis en train de jouer, l’énergie de la musique et la réceptivité des personnes en face.

C’est important de réussir à toucher un publique non initié et c’est au musicien d’aller vers l’auditeur, pas l’inverse.
C’est au feeling que je vais vers eux, sans jamais forcer les choses. J’observe et je m’adapte. Les situations sont toujours différentes.

Sinon, je suis effectivement multi-instrumentiste (flute traversière, piano, batterie, clarinette … ) et il m’arrive régulièrement de me produire à la flûte. J’ai aussi la chance d’avoir trois saxophones: soprano, alto et ténor, ce qui offre aussi une belle palette de couleurs.

Saxophones tenor, alto et soprano, flûte traversière, piano, batterie …
Mr Pavula est un artiste multi-instrumentiste impliqué dans différents projets.

▸ Cette palette dont tu parles t’amène à collaborer sur de nombreux concepts musicaux… peux-tu nous parler de tes différentes formations ?

Mon bonheur en musique est lié au renouveau, à la diversité et au mélange.
Mes groupes oscillent entre « modern soul », hip hop, big band moderne, jusqu’au « Tribute to Springsteen » en passant aussi par des duos et co-compositions. Tous m’offrent une expérience culturelle.
L’aventure d’un remplacement de dernière minute c’est chouette aussi : faire une partie de set avec le musicien ou le groupe qui jouera avant ou après moi, jouer avec un DJ que je n’ai jamais rencontré auparavant, découvrir son répertoire, sa manière de travailler…
J’aime aussi les collaborations répétées car tout devient plus intuitif quand on connaît mieux l’autre.

A la Folie Douce de Méribel-Courchevel, je faisais mes warm ups à la flûte traversière pour garder de la fraicheur dans mon jeu malgré les journées consécutives. Je sifflais aussi parfois. C’est amusant, c’est frais et ça surprend toujours !
A la Folie Douce Val d’Isère, j’ai profité de l’expérience des DJs avec qui je travaillais pour apprendre les bases du mix.
Ce n’est pas quelque chose que je pratique professionnellement mais j’y prends grand plaisir dès que l’occasion se présente.
Ça me permet d’être capable de comprendre les actions des DJ à distance car nous ne sommes pas toujours cote à cote.

« La Folie Douce », l’une des nombreuses références festives de Mr Pavula

▸ Tu as un parcours avec de belles références (Saxo de la Folie Douce, Nikki Beach Marrakech …) peux-tu nous parler de tes autres références, tes meilleurs souvenirs d’événements, des anecdotes ?

Des anecdotes? On pourrait en écrire des livres !

Des lieux magnifiques, des personnes intéressantes… Jouer devant des célébrités aussi, ce n’est pas quelque chose que je recherche  particulièrement mais quand ça arrive, ça te rapproche de gens qui ont accompagné nombre de tes souvenirs.
Quand ce sont des musiciens connus et que tu as la chance et le plaisir de jouer avec, tu n’imagines pas le bonheur.
J’ai joué avec des artistes comme Patrice, Angelo Moore, James Copley,  David Vendetta, Michael Calfan, Martin Garrix, Quentin Mosimann, Joachim Garraud, DJ Mast…

Jouer pour Maserati et pouvoir en conduire une, ce n’est pas rien non plus!

Les chocs culturels au-delà des frontières ça enrichit… et chaque fois, la musique en tant que langage universel permet de s’intégrer à la population locale. (Je fais des « jam sessions » en France, j’en fais autant a l’étranger 😉    )

Musicien, arrangeur, compositeur, et professeur, Mr Pavula est un artiste accompli.

▸ Quels sont tes projets persos et de groupe ? Quelle est la suite pour Mister Pavula ?

J’ai toujours écrit de la musique, principalement en tant qu’arrangeur (ndlr: apporter des modifications subtiles à des morceaux existants). Parfois on me demande par exemple d’inventer des cuivres là ou il n’y en a pas.
Je considère que c’est réussi quand les gens pensent que les cuivres sont d’origine ou quand ils préfèrent la version avec cuivres que sans 🙂 
Cette activité occupe toujours beaucoup de mon temps personnel sur de nombreux projets.

Depuis 5 ans, je me forme aux métiers du studio. Je peux enregistrer de matière autonome ou me déplacer voir les artistes sans contraintes de lieux.
La suite logique serait de produire ma propre musique. C’est ce qui m’attend à l’étape suivante et je suis déjà en collaboration avec de nombreux compositeurs de musiques électroniques.
A côté de ça, je donne toujours des cours de musique, sans compter que je gère une formation « d’afro beat-funk ».

Mr Pavula, en solo

▸ Un conseil pour les musiciens saxos qui souhaiteraient se lancer dans l’événementiel ? 

Simplement, suivez la direction de ce qui vous attire vers ce métier sans trop vous éloigner de vos convictions profondes.
Aller à contre nature risque de ne pas sonner juste et de ne pas vous rendre heureux… la musique étant le reflet de l’âme vous ne blufferez personne longtemps, à commencer par vous même.

Les conditions de travail aussi sont très importantes pour que la passion en reste une, à vous de bien faire respecter vos souhaits. Cela vous permettra de vous concentrer sur votre prestation et de donner autant de plaisir que vous en prendrez.
Gardez aussi à l’esprit que la partie « musique » (prestation) est bien courte par rapport à toute l’organisation en amont et le jour J: administratif, logistique, trajets, preparation technique et musicale, montage, etc ….

Je finirai en disant que l’authenticité est cruciale: s’inspirer des autres, c’est important, les copier c’est une ineptie.
Eux existent déjà., alors soyez authentiques !!!

(Propos recueillis par M8TE Agency / © M8TE)

Ré-Interprétation Jazz du hit « On Green Dolphin Street » de Miles Davis

Liens Mr Pavula
Hearthis
Youtube
Facebook

Booker Mr Pavula pour vos événements

> www.M8TE.fr <

Votre Saxophoniste à :
Annecy | Cannes | Courchevel | Lyon | Megève | St Tropez | Val d’Isère
Geneve | Gstaad | Lausanne | Montreux | St-Moritz
Abu Dhabi | Bucharest l Dubai | Mamaia Constanta | Marrakech | Monaco | Mykonos
Seychelles | St Barth | Maldives

2 Comments

  • Reply Where to find your DJ in the Maldives ? - M8TE - Le Blog 5 novembre 2020 at 11 h 59 min

    […] you like a DJ accompanied by a saxophonist ? a violinist ? or a singer?We can provide you with formulas including duos, trios (or even more) […]

  • Reply Où trouver un DJ aux Maldives ? - M8TE - Le Blog 4 novembre 2020 at 22 h 30 min

    […] vous un DJ accompagné d’un ou d’une saxophoniste ? d’une violoniste ? d’un chanteur ou d’une chanteuse ?Nous pouvons vous proposer […]

  • Leave a Reply